Impacts et perspectives de la crise sanitaire sur le Voyage

Impacts et perspectives de la crise sanitaire sur le Voyage

MUB est une marque de bagages et accessoires destinés aux "nomades du Business et du Sport ». Cet article est le premier d’une trilogie visant à partager notre réflexion sur l’impact de la crise sanitaire sur les secteurs du voyage, de l’organisation du travail et de la pratique sportive.

Aucun texte alternatif pour cette image

Paris, le 22/04/2021

« Un voyage se mesure mieux en Amis qu’en Miles ». Tim Cahill.

Les secteurs du Voyage et du tourisme sont très durement touchés depuis le début de la Pandémie. Le voyage d’affaires notamment paie le plus lourd tribut à cette crise sanitaire, et ne devrait retrouver son niveau de 2019 qu’à horizon 2024 selon de nombreux spécialistes.

Uniquement en France, 380 000 évènements professionnels sont organisés chaque année, dont environ 1 000 Salons et quelques 2 800 congrès, pour un total de 77 millions de participants, dont 10% à 30% d’étrangers.

L’impact économique des restrictions liées à la COVID 19 serait de 20 milliards d’euros pour la filière et autant pour les secteurs associés (hôtellerie, restauration, transport…).

Même si les effets négatifs se feront durablement sentir, tout n’est pas négatif à moyen et long terme. La sortie de confinement sera marquée par un rebond très fort, à l’image de ce qui s’est passé à la fin du premier confinement.

Le besoin et l’envie de voyager restent forts ; c’est la nature de l’Homme depuis des siècles. Que ce soit au bout du Monde ou près de chez soi, chaque voyage est une opportunité de rencontres, de découvertes, d’expériences.

La situation sanitaire ne remet pas en cause ce besoin sur le long terme. Elle fait indiscutablement beaucoup de dégâts chez les professionnels du secteur. Mais elle bouge les lignes, crée des opportunités, force à l’adaptation aux nouvelles attentes des nomades modernes.

Aucun texte alternatif pour cette image

Même si l’incertitude domine, il est certain que l’approche du voyage changera durablement post COVID -notamment sous la pression climatique. Quelques tendances se dessinent :

·     Prise en compte de l’impact environnemental des voyages : voyages responsables pour tous ; voyages indispensables pour les affaires ; proximité versus long cours ; calcul de l’impact carbone de la globalité du séjour ; contact avec les populations locales et proximité avec la Nature; activités Outdoor et bien-être

·     Mise en place et respect de nouvelles normes sanitaires comme critère majeur retenu par les clients au moment du choix de destinations et de prestataires

·     Changements des modèles économiques des acteurs de la filière ; réinvention de l’hôtellerie ; développement de nouvelles structures d’accueil, notamment pour répondre au développement du « flex working » ; destinations et formats de voyages alternatifs au tourisme de masse ; flexibilité des programmes de réservations, d’annulations, de changements de dernière minute

·     Nouvelle approche du voyage d’affaires, plus indispensable (présence physique nécessaire, collaboration, création…), plus responsable ; formats de salons et d’évènements digitaux et hybrides rendus possibles grâce aux innovations technologiques

La période est difficile pour de nombreuses entreprises des secteurs associés au Voyage. Mais de nouvelles opportunités émergent et nous saurons les saisir.

Après tout, 50% du contenu d’Instagram est relatif au Voyage ; ça donne envie de voyager, non ?

Publié le 23/04/2021 par Voyage 0 524

Ecrire un commentaireEcrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster un message.

Blog categories

Derniers commentaires

Pas de commentaire

Blog search